{ Créateur d'architecture et d'innovation }

2017 : l'immobilier neuf toulousain bat toujours des records !

Vendredi 2 mars 2018

Le 27 février dernier, la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) Toulouse - Occitanie présentait les résultats de L'Observer de l'Immobilier Toulousain pour l'année 2017. Le constat est sans appel : avec des ventes en hausse et des prix qui progressent modérément, la ville rose est toujours aussi attractive pour les investisseurs et séduit de nouveau les accédants à la propriété.

La hausse de l'offre commerciale contient les prix de l'immobilier neuf toulousain

L'offre commerciale en hausse de +34% pour la ville de Toulouse et de +26% pour sa métropole permet de maintenir un niveau de stock suffisant pour répondre à 10 mois d'activité. Ainsi, contrairement à d'autres métropoles comme Bordeaux où l'offre en logements neufs n'est pas suffisante (6 mois de stock), les prix du neuf ne s'envolent pas. Ils n'augmentent que de +2% en 2017 :

- Toulouse centre : 3 682€/m2 habitable hors parking (+2%)

- Toulouse Métropole : 3 566€/m2 habitable hors parking (+3%)

Cela témoigne, selon Patrick Saint-Agne (président de la FPI Toulouse-Occitanie) et Jean-Philippe Jarno (vice-président et directeur général d'URBIS Réalisations), "d'un marché sain pour les acquéreurs," ce qui présage au minimum deux ans de stabilité. Cette santé se vérifie en effet sur les chiffres de ventes à particuliers.

Les investisseurs toujours confiants, les accédants de retour à Toulouse

L'Observer détaille les ventes pour Toulouse Métropole et la ville de Toulouse. En 2017, la périphérie offrant moins d'opportuniés d'achats, c'est Toulouse centre qui présente la plus forte dynamique.

Toulouse Métropole : +4% de ventes à l'unité

- Ventes à investisseurs : +2%

- Ventes à occupants : +13%

Ville de Toulouse : +10,6% de ventes à l'unité

- Ventes à investisseurs : +6%

- Ventes à occupants : +33%

Toulouse, 4ème ville française en nombre d'habitants, n'est que la 9ème métrople française sur le prix de vente au mètre carré, et la 11ème pour le montant des loyers. Les investisseurs restent dont séduits par la capitale occitane qui présente en outre une forte croissance démographique (15 000 nouveaux habitants par an), ainsi qu'une dynamique économique enviable.

Mais c'est aussi la forte hausse des ventes à occupants qu'il faut retenir. Pourquoi une telle hausse à Toulouse ? D'une part, les prix du neuf sont encore accessibles pour les futurs propriétaire au contraire d'autres capitales régionales. D'autre part, l'offre de logements aidés permettent aux foyers à revenus modérés et modestes d'accéder plus facilement à la propriété.

Ainsi, la mise en place de l'accession à prix maîtrisé à Toulouse (logements neufs à prix plafonnés à 3 000€/m2) porte déjà ses fruits. Jean-Philippe Jarno rappelle que les premières offres n'ont été commercialiées qu'en juin 2017. L'effet devrait donc s'accentuer en 2018.

 

 

Patrick Saint-Agne et Jean-Philippe Jarno ont enfin souligné qu'avec un chiffre d'affaire annuel de 1,8 milliards d'euros en 2017, la promotion immobilière génère 17 000 emplois salariés non délocalisables en Haute-Garonne.

Lettre

Newsletter

Découvrez nos offres et suivez notre actualité

Nos actualités

Toutes les actualités