Comment financer votre projet immobilier ?

Il existe plusieurs manières de financer votre achat immobilier : l'apport personnel, l'emprunt immobilier ou encore le Prêt à Taux Zéro (PTZ). Nous vous faisons un récapitulatif de ces différents moyens de financement afin que vous trouviez celui qui correspond le mieux à votre situation.

L’apport personnel

Votre apport personnel représente les fonds propres que vous pouvez réunir et mettre dans votre opération. Il s’agit donc de la somme dont vous disposez sans faire appel à un organisme de crédit. Il peut être constitué d’économies, de placements financiers disponibles, de l’épargne salariale, d’un Plan d’Epargne Entreprise ou des aides familiales.

L'emprunt Immobilier

L’emprunt immobilier correspond à un crédit souscrit auprès d’un organisme bancaire vous permettant de financer votre projet immobilier. Il existe divers prêts possibles, présentant différentes conditions d’accès, modalités de remboursement et montants maximaux. Vous devez donc étudiez les prêts auxquels vous avez accès afin de déterminer le plus intéressant pour votre situation. Vérifiez également quel pourcentage de votre investissement il vous permettra de financer ainsi que les possibilités de cumul avec un autre prêt pour compléter le financement de votre projet.

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ)

Le Prêt à Taux Zéro a été mis en place pour faciliter l’accès des ménages à la propriété. Il est réservé exclusivement aux primo-accédants. Le montant du prêt et les conditions de remboursement accordées prennent en compte le niveau de revenu, la composition de la famille (foyer fiscal), la localisation géographique du bien et sa performance énergétique.

Pour en savoir plus sur le PTZ et les aides à l'achat d'un premier logement neuf, consultez nos dossiers : Primo-accédants et Qu'est-ce que le Prêt à Taux Zéro (PTZ). Vous serez informé ainsi, des conditions d'éligibilité au PTZ, des zones concernées par ce dispositif (le montant vaire selon la localisation du logement neuf), de la durée du prêt... ainsi que d'autres informations vous permettant d'avoir un panorama complet sur ce dispositif.

Evaluer ses capacités de remboursement

Les banques estiment que le montant de votre mensualité de remboursement de prêt immobilier ne doit pas dépasser 1 tiers de vos revenus mensuels nets. En principe, la règle de base situe votre capacité de remboursement ou "taux d’endettement maximal" à 33% de vos revenus, ceci pour éviter tout risque de surendettement. Toutefois, chaque situation fait l’objet d’une évaluation particulière, et les notions de charges et de revenus peuvent s’apprécier selon des critères de durée, de variation, de risque…

Sachez que le montant de vos mensualités de remboursement peut être abaissé en augmentant la durée du prêt.

Vivez l'expérience Happy

Tout mettre en œuvre
pour votre satisfaction.
Urbis s’engage !

Contactez-nous Votre Coach immo à votre service

Afin de vous apporter une réponse adaptée à votre demande, Urbis stocke les données saisies par vos soins dans ce formulaire.

Vous vendez votre terrain ?

Nos conseillers vous apportent leur expertise dans les différentes étapes de votre projet pour, ensemble, construire votre patrimoine.

Vous recherchez le logement qui vous convient ? Je suis le chatbot de la situation ! C'est parti !