{ Créateur d'architecture et d'innovation }

Quelle est la différence entre une offre d’achat, un compromis de vente et une promesse de vente ?

Urbis Réalisations est un acteur majeur de la promotion immobilière, fort de son expérience de près de 20 ans en Midi-Pyrénées et en Languedoc-Roussillon. Notre mot d'ordre : satisfaire nos clients. Nous mettons un point d'honneur à vous accompagner dans votre projet, de l'achat à la gestion de votre logement neuf, en vous proposant un service complet. Et cela passe d'abord par le fait de vous guider et de vous informer dans le processus d'acquisition de votre logement neuf.Ici, nous vous aidons dans vos démarches administratives en faisant le point sur certains termes spécifiques au marché immobilier, parfois obscurs pour qui n'est pas suffisamment renseigné. Pourtant, les définitions diffèrent significativement entre offre d’achat, promesse et compromis de vente.

 

  • L’offre d’achat (ou la promesse unilatérale d’achat) : seul l’acheteur s’engage sur un prix auquel il est prêt à acheter le bien dans un délai défini et ce, sans avoir la garantie que le logement lui sera vendu. L’offre d’achat, suite à la visite d’un logement, correspond généralement à la proposition de prix effectuée par le potentiel acquéreur auprès du vendeur.
  • La promesse de vente (ou promesse unilatérale de vente) : ici, c’est le vendeur qui s’engage à vendre pendant une certaine durée. L’acheteur lui, dispose d’un délai de réflexion pour accepter ou refuser la vente. L’acheteur devra verser une indemnité d’immobilisation (de 5 à 10% du prix de vente en principe) en contrepartie de l’engagement du vendeur. L’acheteur doit prendre une décision avant la fin du délai de l’option : si la vente a bien lieu, le prix de vente sera minoré de l’indemnité versé. Dans le cas contraire, et à condition qu’aucune clause suspensive n’interviennent, le vendeur conserve la somme déjà engagée à titre de dédommagement.
  • Le compromis de vente (ou promesse synallagmatique de vente) : il constitue un engagement bilatéral. Le vendeur s’engage à vendre son bien immobilier, tandis que l’acheteur s’engage à en faire l’acquisition. Suite à la signature du compromis de vente, l’acheteur dispose toujours d’un droit de rétractation de 7 jours. De plus, il bénéficie de conditions suspensives, lui permettant de ne pas conclure l’achat sous certaines conditions. Par exemple, l’acheteur n’est pas tenu de faire l’acquisition du bien s’il s’était engagé à condition d’obtenir un prêt et que celui-ci lui fut refusé.

Lors de vos démarches d'achat immobilier, le promoteur que vous aurez choisi pourra répondre aux questions techniques que vous vous posez. Encore faut-il le choisir avec discernement ! Un professionnel, sérieux, adhérant à la Fédération Française des Promoteurs Immobiliers (FPI), sera un des principaux critères de décision.

 

Vous êtes à la recherche de votre futur logement neuf ?

Découvrez nos résidences à Toulouse

Découvrez nos résidences à Montpellier

Lettre

Newsletter

Découvrez nos offres et suivez notre actualité

Nos conseils d’achats immobilier

Nos actualités

Toutes les actualités